Mairie Place du Château 47500 Fumel 05 53 49 59 69

 Samuel Paty

DISCOURS DE JEAN-LOUIS COSTES - Conseil municipal du 5 novembre 2020

Ce soir, nous sommes réunis pour rendre hommage à Samuel PATY, professeur d'histoire géographie en charge de l'enseignement moral et civique au collège du Bois d'Aulne à Conflans Sainte-Honorine, assassiné brutalement et lâchement vendredi 16 octobre dernier.

L’assassinat de Samuel PATY est un acte barbare et révoltant que rien ne peut justifier.

Nous revoici au bord de l’abîme, pris de vertige et de nausée, face à un nouvel assaut contre la digue qui protège notre humanité.

Nous partageons l’émotion qui a saisi le pays tout entier. Nous assurons de notre solidarité et de notre soutien l’ensemble du corps enseignant dont la mission d’éveil à la connaissance, de formation de l’esprit civique et de la liberté de penser par soi-même est irremplaçable et constitue un pilier essentiel de la formation que la République doit à ses citoyens.

Comme maire, je connais l’engagement et le dévouement au service de nos enfants et de nos jeunes, des enseignants et de tous les personnels éducatifs qui concourent au fonctionnement quotidien des établissements d’enseignement.

Mais, ce n’est pas seulement la communauté éducative qui est endeuillée : c’est toute la France et la République, notre société et la démocratie, qui sont contestées dans leurs principes fondateurs.

Car au-delà de cet acte odieux, une nouvelle fois c’est la liberté d’expression et le principe de laïcité, tels que nos lois, notre volonté commune et notre histoire les conçoivent, qui sont violemment mis en cause.

Et cela nous ne pouvons l’accepter, car ce serait vider de leur sens les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui figurent aux frontons de nos mairies.

Notre pays doit mobiliser toutes ses forces vives pour lutter contre toutes les formes d'obscurantisme.

Nous devons cesser d’être lâches, arrangeants ou complaisants devant les pressions et les intimidations.

Nous devons montrer chaque jour que la lutte contre l’islamisme radical est une priorité.

Le général De Gaulle a dit : « Nous devons notre liberté à des hommes qui ne plient pas, ne s’agenouillent pas, ne se soumettent pas. »

Ainsi nous est montré le chemin :

-       face aux haines, à toutes les haines parce que toutes les haines sont égales,

-       face à ceux qui veulent détruire notre pacte républicain,

-       face à ceux qui veulent détruire notre cohésion nationale,

Nous ne plierons pas,

Nous ne nous agenouillerons pas,

Nous ne nous soumettrons pas.

Pour avoir montré à ses élèves le fabuleux pouvoir de la liberté d’expression tellement insupportable aux yeux aveugles des intégristes, Samuel Paty a donné sa vie, ce 16 octobre.

En sa mémoire, je vous demande d'observer maintenant une minute de silence.